Séminaires
Sciences Po

L'offre de Sciences Po, très riche, est organisée en séries dont chacune propose plusieurs séminaires de cinq séances.

Les séances de tous les séminaires d'une même série ayant lieu simultanément, il est impossible de s'inscrire à plusieurs séminaires d'une même série.
Il est par contre possible, en fonction des places disponibles, de s'inscrire à plusieurs séminaires sous réserve qu'ils soient proposés dans des cycles différents.

Le tarif de l'inscription est de 70 € par séminaire. 

Série 1 : du vendredi 14 octobre au vendredi 25 novembre – 4 séminaires au choix :

  • Enjeux politique de Ia surdité

  • Histoire des musées et du patrimoine en France (XIXe/XXe siècle)

  • Géohistoire et géopolitique du Sahel

  • Identités de I' Allemagne : une histoire politique depuis 1945

Série 2 : du vendredi 13 janvier au vendredi 10 février      – 5 séminaires au choix :

  • L’lslam politique : des frères musulmans au djihadisme

  • Usages publics de l’Histoire

  • Art et écologie

  • Lire, écrire, publier

  • Histoire des Outre-mer depuis 1958

Série 3 : du vendredi 17 février au vendredi 31 mars                          – 3 séminaires au choix :

  • Les nouveaux imaginaires à Ia croisée des arts des sciences et des technologies    (révolution numérique)

  • Socio-histoire du terrorisme

  • Urbanisme et paysage

Série 1

Séminaire :

Enjeux politiques de la surdité

Enseignant

Frédéric Brossier – Sandy Sabate

Description générale du cours

Suite à la rencontre entre les membres de l’association « Nés sous la même étoile » la direction de projet « partenariats et innovation » de l'INJS Paris, a été convenu un accord entre les deux parties pour engager l’lNJS dans une démarche d'information, de sensibilisation et de formation sur Ia surdité sous forme d'un séminaire de 15 h à destination des étudiants de Sciences Po Saint-Germain sur I ‘année scolaire 18-19. La proposition du séminaire est reconduite chaque année depuis lors Les intervenants, dont certains* sont sourds, font partie des professionnels exerçant à lNJS Paris ou dans son service InfoSens, structure d'appui et d'expertise sur Ia surdité. Le séminaire abordera différents aspects qui ont trait à la surdité et aux personnes sourdes notamment dans leur parcours de vie.

Objectifs visés et compétences acquises avec cet enseignement

Au travers des différents prismes propres à I ‘appréhension des sourds clans leur réalité plurielle, ii s'agira de comprendre les enjeux qui doivent s'imposer auprès des acteurs politiques, permettant d'assurer une véritable citoyenneté à cette population insuffisamment visible, inscrite dans notre société. Ce séminaire s'articulera autour de trois axes d’échanges qui permettront de traiter des problématiques liées à l'éducation des jeunes sourds, à !'accessibilité au quotidien et à l'insertion socio-professionnelle.

Série 1

Séminaire :

Géohistoire et géopolitique du Sahel

Enseignant

Nathalie Coste Trin Dinh

Professeur agrégée d’Histoire-Géographie

Description générale du cours

Le Sahara et les marges du Sahel : représentations, retour historique et actualité géopolitique
Le Sahara a été l’objet de représentations en Europe au XIXème siècle qui lui ont conféré le statut de territoire inerte, obstacle à Ia marche du progrès, et pas du tout approprié par la colonisation. Ce « grand renversement » du XIXème siècle a marqué une rupture nette avec I ’activité marchande continue des routes caravanières de l'époque médiévale et a marginalisé les communautés humaines qui y vivaient. Pourtant avec la décolonisation, des mouvements berbères se sont structurés et ont fait resurgir la revendication de l’Azawadd par les Touaregs. Aujourd’hui le Sahara et la bande sahélienne sont des espaces d'intenses mobilités, de prospection, investi par de multiples acteurs tant du fait des ressources disponibles à exploiter que de sa position géostratégique. Nous proposons donc un retour sur cet espace depuis la circulation sur les routes caravanières qui le sillonnaient jusqu’à Ia prise de puissance actuelle des groupes djihadistes et de l'antimonde.

Objectifs visés et compétences acquises avec cet enseignement

Les étudiants seront initiés aux démarches de l'histoire et de la géopolitique et sensibilisés à l'historiographie sur les espaces saharo-sahéliens. On proposera après une approche du temps long une actualisation des enjeux géostratégiques et géopolitiques de cet espace à travers !'étude de sources diverses, écrites et iconographiques, documentaires filmés et presse d'actualité.

Série 1

Séminaire :

Histoire des musées et du patrimoine en France (XIXe/XXe siècle)

Enseignant

Sylvain Mary

Professeur agrégé d'histoire à Sciences Po Saint-Germain, docteur en histoire contemporaine {Sorbonne Université} et directeur des études du cycle Master.

Description générale du cours

Ce séminaire mène de front une histoire des institutions muséales et une étude de la notion de patrimoine, depuis l'apparition cde l'idée de collection raisonnée au siècle des Lumières, jusqu’aux politiques publiques mémorielles actuelles. Il insiste en particulier sur I ‘exemple français en rappelant l'importance, pour l'émergence de la nation actuelle de « patrimoine », de la création d'un ministère des Affaires culturelles, confié en 1959 à André Malraux. Il permet de se familiariser avec quelques enjeux contemporains liés à la décentralisation des politiques culturelles, au rôle des institutions internationales et aux bouleversements induits par le développement du numérique.

Objectifs visés et compétences acquises avec cet enseignement

Apporter aux étudiants des connaissances approfondies dans le domaine de l’histoire du patrimoine et des musées ainsi qu'une bonne maîtrise du champ culturel et de son environnent.

Série 2

Séminaire :

L’islam politique : des Frères musulmans au djihadisme

Enseignant

Billel Ainine – Romain Seze

Docteur en science politique, spécialiste de la radicalisation violente, Billel Ainine est chercheur au Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CNRS).
Romain Seze, sociologue, est chargé de recherche à l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice.

Description générale du cours

La notion d'usages publics de l’histoire (ou du passé) a côte de celle cl ‘usages politiques avec Ce séminaire vise à fournir des éléments de compréhension de ce qui s’impose aujourd’hui comme l’une des menaces sécuritaires majeures de la France. Partant du réformisme salafiste, passant par les Frères musulmans au XXe siècle en Egypte et le salafisme politisé (haraki), le séminaire s’étendra, dans une perspective historique, aux formes contemporaines du djihadisme et à ses manifestations dans l’hexagone. Seront ensuite abordés, sur la base d’enquêtes conduites auprès de personnes incarcérées pour des faits de terrorisme, les ressorts des trajectoires aboutissant à l’usage de la violence militante, souvent appréhendés par le terme « radicalisation ».
Le séminaire traitera pour conclure de la réponse publique à ces phénomènes, à partir d’une enquête conduite auprès d’une soixantaine d’acteurs de la prévention. En effet, l’Etat s’est décidé en 2014 à lutter contre la radicalisation. Longtemps dénigrée, la nécessité de cette stratégie apparaît désormais si évidente que l’infléchissement dont elle procède suscite étonnement peu d’interrogations. Qu’Est-ce que la prévention de la radicalisation ? La difficulté de la réponse tient à la nature confuse de cette entreprise qui renvoie à un faisceau complexe d’actions expérimentales, aux objets disparates et aux contours évolutifs. Il est pourtant urgent d’expliciter les logiques qui façonnent ce modèle sécuritaire tant elles questionnent l’avenir commun que l’Etat entend opposer au djihadisme.

Objectifs visés et compétences acquises avec cet enseignement

Affiner la compréhension d’un phénomène contemporain

Série 2

Séminaire :

Usages publics de l'histoire

Enseignant

Patrick Garcia

Description générale du cours

La notion d'usages publics de l’histoire (ou du passé) a côte de celle cl ‘usages politiques avec laquelle elle se confond pour une large part est, depuis une dizaine d'années, de plus en plus employée par les historiens pour désigner les usages sociaux {c'est-à-dire non savants} de l'histoire. C'est une notion non normative qui ne remet pas en cause a priori la légitimité de ces usages mais les analyse comme des faits sociaux. Elle inclut dans son champ d'études des formes moins élaborées que les politiques du passé conduites par les Etats et prend en compte l’ensemble des échelles non étatiques {région, communes, organisations supranationales mais aussi groupes, associations voire individus) afin de saisir la multiplicité des références â l’histoire et les fonctions qui sont assignées à son évocation à un moment donné. Dans cette perspective I ‘essor de la notion d’usages publics de l'histoire est intimement lié à celui de la mémoire et à la façon dont se recomposent le rapport des sociétés contemporaines à leur passé et la perception collective de leur devenir. L’ambition de ce séminaire est d’explorer ces usages publics et d'essayer d'en comprendre le sens

Objectifs visés et compétences acquises avec cet enseignement

Analyser des discours, des scénographies

Série 2

Séminaire :

Art et écologie

Enseignant

Lauranne Germond

Description générale du cours

L’art écologique voit le jour dans les années 60, alors que l’humanité prend conscience de I ‘impact effarant de ses modes de vie sur les écosystèmes. Anthropisation généralisée des milieux, déforestation, pollution, effondrements de la biodiversité, et bien sûr 1e changement climatique. La nature, désenchantée, n’est plus considérée que comme une réserve de ressource à exploiter pour I ‘enrichissement et le confort de quelques hommes au détriment de tous les autres règnes du vivant.
Face à cette destruction sans retour de la beauté du monde et de ses richesses, des artistes s'alertent- Ils se mobilisent pour préserver, et tenter de restaurer les équilibres écologiques- Ils contribuent à rendre palpable les phénomes invisibles er témoignent de leur complexité. Ils proposent des solutions, non pas techniques mais qui accompagnent les évolutions des comportements, suscitant l’émotion et l‘émerveillement plutôt que la culpabilité et la peur.
- découverte de la scène artistique engagés pour l’écologie
- pratiques artistiques et transformation des territoires
- promenade en forêt de Saint Germain en Laye avec I ‘artiste Erik Samakh
- intégration du développement durable dans le secteur culturel
- action concrète pour l’évènement Les Nuits des Forêts

Objectifs visés et compétences acquises avec cet enseignement

- histoire de l ‘art écologique contemporain
- intégration du développement durable dans le secteur culturel
- politique culturelle

Série 3

Séminaire :

Socio-histoire du terrorisme

Enseignant

Xavier Cretiez

Professeur agrégé de science politique, spécialiste des mouvements nationalises et de la violence politique, ii a publié plusieurs ouvrages sur le sujet.

Description générale du cours

Ce séminaire permettra de réfléchir aux pratiques terroristes à partir d’un effort de définition du concept ainsi qu'une présentation détail1ée des expériences de lutte armée ayant pu verser dans le terrorisme. Le séminaire reposera sur de nombreux extraits militants, sur des témoignages d'acteurs ainsi que sur des documents analytiques {textes, vidéos, sons}. Réparti sur cinq séances de trois heures, le séminaire sera structuré de Ia façon suivante :
1 Définitions er histoire du terrorisme
2 - Les terrorismes transactionnels {nationalistes, idéologiques, sociétaux, islamo-nationalistes)
3 Les terrorismes non transactionnels (djihadiste et fondamentaliste, étatique)
4 - I ‘environnement terroriste {Organisations structures, média, idéologies)
5 - Parcours et trajectoires « terroristes » (analyse des logiques d’engagement d’acteurs)

Objectifs visés et compétences acquises avec cet enseignement

- mieux saisir l’environnement international
- mieux appréhender la réalité des violences extrêmes
- saisir les mécanismes d'injonction de label dans la définition des faits sociaux

Série 3

Séminaire :

Les nouveaux imaginaires à la Les nouveaux imaginaires à Ia croisée des arts des sciences et des technologies    (révolution numérique)

Enseignant

Nils Azosmanioff

Description générale du cours

Difficile à appréhender dans sa globalité, la métamorphose numérique s'amplifie sous les effets conjugués et réflexifs des technosciences, des innovations sociales et culturelles. Intelligence artificielle, Internet des objets, robotique ou big data, les technologies suscitent des nouvelles dynamiques d’empowerment créatif, creuset du renouveau
L'objectif est de sensibiliser aux grands enjeux de la société numérique, ses lignes de forces et ses innovations au travers d'exemples concrets. IL s'agit de pointer les modèles en ruptures, leurs impacts sur l'économie, la production de biens et de services, les modes de consommation, l'éducation, les modes d'organisation ou encore le « vivre ensemble » autour d'une vision prospective, et sous un angle sociétal et « non technicien ». L’objectif est d'amener chacun à s'approprier les dynamiques du changement et à libérer sa créativité.
Le séminaire s'appuie sur de nombreux exemples concrets qui montrent de manière prospective les enjeux et bouleversements sociétaux liés à la révolution numérique, vue comme un changement de paradigme et source de nombreuses opportunités.

Objectifs visés et compétences acquises avec cet enseignement

Les compétences mobilisées sont au croisement de la technologie*, Ia sociologie, l'économie, l’art et Ia culture.
Chaque intervention fera l’objet d‘un travail individuel el collectif de prospective et de créativité, de collecte et d’analyse de données, de benchmark, de concept et de positionnement, d’exposé de modèle théorique et fonctionnel. Un document illustré et mis en forme sera élaboré progressivement, dans un processus critique itératif avec !'ensemble de la classe, par chaque groupe d’élèves. Les groupes seront définis en début de séminaire. Chaque groupe choisira un thème parmi ceux ci-dessus. l.es Travaux finalisés seront remis en fin de séminaire.