Après avoir présenté la diversité des Amériques, les aires culturelles et les grandes périodes précolombiennes, on verra que durant une longue période « préhistorique », l’Amérique a créé ses propres langages esthétiques et religieux jusqu’à l'éclosion des premières « civilisations », notamment les Olmèques. On abordera ensuite les cultures variées de la Méso-Amérique, la civilisation maya, creuset d'un art parmi les plus élaborés que notre humanité a produit (architecture, peintures, sculpture) et de connaissances portées au plus haut point (écriture, calendriers, cosmologie) et la civilisation aztèque, puis les cultures andines, en particulier les Incas. Deux pôles culturels majeurs plus septentrionaux ne seront pas oubliés : l’aire pueblo du Sud-ouest des États-Unis et les grandes cultures du bassin du Mississipi. Les deux séances suivantes évoqueront les conquêtes européennes à travers les arts coloniaux et les héritages amérindiens dont la plumasserie et le muralisme. On conclura sur la vision européenne de ces Amériques qui ont fasciné les élites et les princes, mais aussi inspiré artistes, philosophes et hommes de sciences. Le séminaire sera richement illustré et permettra un dialogue avec le professeur sur ces civilisations brillantes qui, durant presque 3000 ans, – bien avant la découverte du contient américain–, ont apporté leur part au développement de l’homme sur terre.

Professeur

Pascal MONGNE

Historien d’art, Docteur en archéologie précolombienne, il a participé aux groupes de réflexion précédant la création du musée du Quai Branly et à de nombreuses missions à l’étranger, notamment au Mexique. Après avoir enseigné plusieurs années à l’Université de Paris I, Pascal Mongne a été responsable du cours « Arts des Amériques à l’Ecole du Louvre. Il est l’auteur d’une soixantaine de publications.

Mecredi (10h-12h)

Auditorium de la Médiathèque

Tarif 65 €

Calendrier

13, 20 octobre – 8, 15 décembre – 5, 12 janvier 2022 – 30 mars – 6, 13, 20 avril